Frontignan, loin de la plage

J’aime les stations balnéaires du sud de la France ; le climat chaud dont j’ai besoin pour surmonter l’hiver tourangeau, les couleurs chaudes, elles aussi, qui jouent avec leur reflet dans les étangs parsemant le Languedoc-Roussillon. C’est aussi l’antagonisme entre la façade maritime hyper touristique et le pays « vrai », celui qui reste relié au patrimoine.