Test des livres photo www.saal-digital.fr

Saal-digital lance régulièrement des campagnes pour promouvoir ces livres photos. J’ai bénéficié d’une offre de 40 euros sur la gamme de produits avec couverture rigide, grâce à laquelle j’ai pu créer un livre photo en 15×21, couverture brillante rigide, sans molletonnage. Pour les pages intérieures au nombre de 78 (!) j’ai opté pour la finition mat, qui s’accordait bien avec le choix des images. Pour vous donner une idée, le prix final de ce produit s’élève à 45.95€ HT, auxquels il faut ajouter 4.95€ HT de frais d’envoi, soit un gros billet de 50€ HT pour ce faire plaisir ! Est-ce que ça vaut le coup ?

Épisode 1 : Le logiciel de création
Saal-design. Pas très recherché comme nom mais efficace. D’installation facile, le logiciel est rapide. C’est déjà un bon point. Il supporte aisément les 78 pages créées et sa manipulation est simple ; on se l’approprie facilement, sans avoir besoin de se plonger dans un éventuel guide de l’utilisateur. Cependant, par rapport au logiciel de cewe-color, j’ai trouvé qu’il y avait moins de possibilités. Attention, toutes les fonctionnalités indispensables sont présentes et donnent satisfaction, mais si on a un peu l’âme taquine et que l’on souhaite utiliser moult cadres, fonds de page, masques et autres cliparts, on se retrouve vite dans le besoin. Pour la défense de Saal-digital.fr, je pense que l’on est plutôt sur un cible d’amateurs de photographies « tendance art » option beau livre, dont le premier besoin ne sera pas d’utiliser ce genre d’artifices. Dans ce domaine, Saal-design doit plutôt être comparé à Blurb, auquel il n’a rien à envier. J’ai d’ailleurs récemment installé un logiciel qui était encore moins bien pourvu de ce côté. En conclusion, le logiciel fourni est suffisant pour une mise en page classique, et agréable à manipuler.

Épisode 2 : Commande, acheminement et emballage
J’ai rarement rencontré une interface aussi claire ! On sait ce qu’on achète, on ne vous demande que les informations essentielles à la commande, et cerise sur le gâteau, on essaie pas de vous vendre les 10-options-indispensables-recommandées-par-les-internautes-qui-ne-vous-serviront-à-rien. C’est une attention suffisamment rare pour qu’elle soit soulignée aujourd’hui ! Merci Saal de respecter le client ainsi.
4 jours plus tard le colis attendu arrive (commande effectuée un mardi, réception le samedi). Bonne surprise, chez Saal on ne mégote pas sur la protection composée de trois épaisseurs : une enveloppe en carton, une feuille de mousse expansée et un sachet plastique.

Épisode 3 : je découvre le livre photo
Et là j’ai envie de dire : »Deutsche Qualitat ».
Je ne suis pas déçu, j’ai un vrai livre entre les mains. Le papier photo est épais, de très bonne qualité. Les couleurs sont respectées, elle paraissent très légèrement foncées par rapport à mon écran, mais rien de grave qui puisse compromettre la lecture de l’ouvrage. 2 (tout) petits bémols : il faut bien tenir compte des marques indiquées par le logiciel pour la coupe des pages. Aucune de mes photos n’étaient amputées, mais celles positionnées au plus près du trait du 1er avertissement sont coupées à ras. Le deuxième point concerne l’agencement des pages. Le traitement de la 2ème de couverture n’est pas très clair ; seul un minuscule indicateur dans en haut de l’écran nous invite à cliquer pour voir s’afficher les consignes relatives à cette page particulière. Lorsqu’on a pas l’habitude, il est facile de passer à côté et de se retrouver avec une 2ème de couv’ imprimée alors qu’on l’aurait préféré blanche.

En conclusion, je voudrais tout d’abord remercier le service client de Saal pour son assistance rapide et l’extension de mon offre promotionnelle d’essai. Je voudrais aussi souligner des fonctionnalités peu courantes comme celle qui permet de mettre à disposition le livre pour que des proches puissent commander eux-mêmes un exemplaire. Il est aussi possible d’intégrer le livre à un blog, ou un site. Bref je suis convaincu par la qualité du produit, et je recommande à tous ceux qui souhaitent faire vivre leurs photographies en dehors de leurs disques durs de tenter l’expérience du livre photo, et pourquoi pas chez Saal-digital.